Rechercher

Voyages en outre-mer : évolutions des modalités

Vous souhaitez voyager en Guadeloupe, en Martinique ou même en Polynésie Française, ou encore à la Réunion, découvrez les mises à jour des modalités pour vos séjours en outre-mer.


Le ministère des Outre-mer a en effet annoncé le 19 mai dernier l'évolution du dispositif des motifs impérieux et de quarantaine pour les déplacements entre les Outre-mer et l’Hexagone.


On a fait le point pour vous sur ces destinations.


Découvrez les modalités des séjours en Martinique, polynesie française, reunion, guadeloupe .....
voyages en outre-mer

Guadeloupe, Martinique et Saint-Martin


Levée des motifs impérieux à partir du 9 juin.


Un test PCR négatif de moins de 72h avant le départ continuera à être exigé au départ de l’Hexagone et à destination de ces territoires ultramarins. Les voyageurs non vaccinés devront s’engager à un auto-isolement de 7 jours à l’issue duquel ils devront être testés négatifs. Les voyageurs complètement vaccinés seront dispensés d’engagement d’auto-isolement.


La Réunion et Mayotte


Levée des motifs impérieux pour les voyageurs complètement vaccinés dans les deux sens à partir du 9 juin.


Un test PCR négatif de moins de 72h avant le départ continuera à être exigé. Les voyageurs en provenance et à destination de ces territoires s’engageront également à un auto-isolement de 7 jours à l’issue duquel ils devront être testés négatifs, qu’ils soient vaccinés ou non.


Polynésie Française


Levée des motifs impérieux pour les personnes complètement vaccinées à partir du 9 juin.


Un test PCR négatif de moins de 72h avant le départ vers la Polynésie Française continuera à être exigé. Conformément au protocole sanitaire local, les voyageurs vaccinés seront dispensés de quarantaine à l’arrivée sur le territoire de la Polynésie Française.


Nouvelle Calédonie


Les motifs impérieux sont maintenus pour les déplacements en provenance et à destination de l’Hexagone. Le gouvernement local a décidé de limiter les vols réguliers à destination de la Nouvelle-Calédonie au moins jusqu’au 30 octobre 2021.


Guyane


La levée des motifs impérieux n’est pas à l’ordre du jour.


Saint-Barthélemy


Levée des motifs impérieux à partir du 19 mai.


Un test PCR négatif de moins de 72h avant le départ continuera à être exigé au départ de l’Hexagone et à destination de Saint-Barthélemy. Les voyageurs s’engagent à un auto-isolement de 7 jours à l’arrivée à Saint-Barthélemy, à l’issue duquel ils devront être testés négatifs. A compter du 9 juin, les voyageurs complètement vaccinés seront dispensés de l’engagement d’auto-isolement.


Saint-Pierre-et-Miquelon


Levée des motifs impérieux à partir du 19 mai.


Un test PCR négatif de moins de 72h avant le départ vers Saint-Pierre-et-Miquelon continuera à être exigé. Les voyageurs resteront soumis à une quarantaine stricte et contrôlée de 7 jours à l’arrivée sur le territoire, à l’issue duquel ils devront être testés négatifs. A compter du 9 juin, les voyageurs complètement vaccinés ne seront plus soumis à un arrêté de quarantaine, mais il leur sera toujours recommandé de s’auto-isoler pendant 7 jours à l’arrivée.


Récapitulatif pour les destinations depuis / ou vers l'outre-mer

Retrouvez l'ensemble des informations dans le sens Hexagone vers l'outre-mer et depuis l'outre-mer vers l'hexagone depuis le site du ministère des outre-mer